AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 strange letters & bad advice. + louys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Tea Party
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tea Party
Potins : 29
Atterrissage le : 28/01/2015


MessageSujet: strange letters & bad advice. + louys   Lun 9 Fév - 23:27

strange letters & bad advice
louys & louis
Chère Natacha, il soupira déjà rien qu'au début de la lettre. Prendre un nom de fille, c'était son boss qui l'avait obligé parce qu'apparemment les personnes trouvaient ça plus facile de se confier à une femme qu'à un homme. Du coup il se travestissait pendant quelques heures pas semaine. Super boulot, il pensa ironiquement. Mais bref, là n'était pas la question, à ce moment même il était censé écrire à la chère Jane qui lui avait envoyé un message. La réponse et celles qui suivraient les autres lettres, il les enverrait par mail à son boss pour qu'il les publie dans l'édition du lendemain. Il pouvait se plaindre autant qu'il voulait Louis, travailler pour le journal n'était pas trop chiant ; pas obligé de se rendre au bureau tous les jours, du moment qu'il faisait ce qu'il y avait à faire en temps et en heure. En général, parce qu'il était un gros flemmard, il restait à l'appartement ou allait au café pour profiter d'une ambiance tranquille. Aujourd'hui, il était assis dans un fauteuil du polly's, tout simplement parce qu'il attendait que Louys sorte de cours et vienne le rejoindre. Parfois ça lui semblait étrange que son meilleur ami, plus vieux que lui, soit encore à l'université, alors que le Rosenbach travaillait déjà. Fallait croire que ça plaisait, les études. Lui, il supportait pas ; le silence, la concentration, les professeurs qui ne s'arrêtaient pas de parler, les examens, le stress. Une horreur. Il a tenu un an seulement, c'était déjà trop pour lui. Alors il avait cherché du boulot, demandé à papa maman de l'aide, et il en était arrivé là : à répondre des choses rassurantes à des filles ou garçon en mal de confiance en eux. Tâche difficile qu'il essayait de remplir au mieux, et ça semblait marcher puisque tout le monde aimait Natacha. Bien entendu, à part un nombre limité de gens, personne n'était au courant que Natacha était en réalité Louis Rosenbach, jeune adulte de vingt ans. Il but une gorgée de son thé et se remit à la lecture de la lettre de cette chère Jane. Ça fait maintenant plusieurs semaines que j'ai repéré cet homme. Tous les mercredis je le croise dans Braehead, je crois qu'il travaille à la galerie d'art. Le problème, c'est qu'à chaque fois que je le vois, j'ai le hoquet presque instantément. Je ne sais pas quoi faire, car ça m'empêche de faire sa connaissance. C'est vraiment gênant. Il étrangla un rire et toussota, s'étant étouffé avec son thé. Fallait avouer que c'étit peu commun, comme problème. La pauvre dame, il pensa à moitié moqueur. Merde, qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir lui répondre à celle-là ? Ça n'était pas la première fois qu'il n'avait aucune idée de quoi écrire, les problèmes des gens étant tellement variés et loufoques parfois, mais là ? Si ça se trouve, son hoquet, c'était un problème médical et il n'était absolument pas qualifié pour lui répondre. Lui, c'était le courrier du coeur, pas le journal de la santé. Il releva la tête, pensif, et au même moment la tête de Louys apparut dans l'encadrement de la porte du salon de thé. Le Rosenbach lui fit un signe de la main pour qu'il se ramène à sa table. Yo ! qu'il lui fait, enjoué. Ils se sont vus ce matin, avant que Louys parte à l'université, mais Louis est toujours content de le voir. Alors quoi de neuf dans le monde étudiant aujourd'hui ? Il amait bien l'écouter se plaindre de ses cours, ou alors raconter ce qu'untel avait fait de chelou au restaurant universitaire. C'était drôle, et ça lui permettait de se changer les idées. Parce que bon, Jane avec son hoquet ça allait bien cinq minutes, mais quand même.
Revenir en haut Aller en bas

Tea Party
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tea Party
Potins : 66
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: strange letters & bad advice. + louys   Sam 14 Fév - 15:11


Endormis. Somnolent sur sa feuille de papier vierge Louys n'écoutait que d'une oreille le cours de son professeur. Cours qui semblait sûrement très intéressant pour la moitié de l’amphithéâtre, mais pas pour le jeune Keegan. Son crayon dans une main, il le faisait tournoyer et bouger dans tout les sens. C'est fou comment un simple crayon pouvait tout un coup devenir un centre d’intérêt aussi divertissant. Tapotant frénétiquement le bout du crayon sur sa table, il reçut quelques remarques désobligeantes de ses voisins de devant visiblement plongés dans le discourt du professeur. Qu'ils aillent au diable. Ce n'était pas pour si peu que Louys allait stopper ses infanteries. Il alla alors comme ça pendant encore une dizaine de minutes avant que le cours ne prenne fin. Enfin. Un soupire de soulagement s'échappa des lèvres de Louys. Il traîna alors quelques instants dans la rue, fumant une clope avec quelques connaissances, avant de finalement se mettre en route, sac-à-dos sur l'épaule. Il devait rejoindre sa chère Natacha au café le plus proche. Et par café le plus proche, entendons bien le plus proche de leur appartement. Parce que oui, monsieur Rosenbach, éternel flemmard ne se contente que de traverser quelques rues. Un léger sourire s'esquissa sur les lèvres de Louys à cette pensée. Parfois, il enviait son meilleur ami. Lui n'avait pas à faire quelque chose qu'il n'aimait pas, contrairement à Louys. Vouloir faire plaisir à maman papa n'était peut-être finalement pas une si bonne idée. Pourtant il en a fallut du temps, plusieurs années même, avant que cette idée ne germe dans son cerveau. Enfin. Ce qui était fait, était fait. Autant terminer sa dernière année, et ce avec de résultats correctes si possible. Parce que oui, Louys avait beau s'ennuyer à l'université, il n'en restait pas moins un bon élève avec des facilités. Louys secoua alors sa tète de gauche à droite, chassant ses pensées de sa tète. Il n'aimait pas penser à tout ça, parce qu'il devra également penser à son futur et il n'en avait franchement pas grande envie. L'image de son meilleur ami lui vint alors en tète. Mais pas une image banal, non. Louis accompagné d'une perruque aux longs cheveux bouclés, avec un sourire angélique sur le visage. Il devrait s'armer d'une perruque lorsqu'il répondait aux lettres. Cela rendrait la chose tout de même un peu plus crédible, parce que sincèrement, jamais Louys n'aurait imaginé son plus vieux ami d'Ayr scotché aux courriers du cœurs. Pourtant, cela amusait bien Louys, puisqu'il se plaisait à donner des conseils à Louis. Conseils parfois loufoques et illogiques, mais conseils tout de même. Après tout, il l'aimait bien cette chère Natacha. Et pour cause ce prénom avait même remplacé celui de Louis sur son téléphone portable.

Une dizaine de minute plus tard, Louys arriva prés du café. Il entra à l'intérieur, commanda un simple cappuccino avant d'apercevoir son ami assis plus loin, lui faire signe. Louys n'attendit alors pas plus longtemps avant de se rendre à sa table.  « Yo ! ». « Hey ! » qu'il lança également un sourire aux lèvres. « Alors quoi de neuf dans le monde étudiant aujourd'hui ? » demanda Louis alors que son ami prenait place en face de lui. « Hum... si les gens pouvaient lancer des couteaux avec le regard, alors je serais surement déjà mort depuis longtemps. Je crois que je vais jouer plus souvent avec mon crayon, moi. » répondit-il en se remémorant le visage de ses voisins. Faire chier le monde était un des ses passe-temps favoris. « Et toi, chère Natacha ? Une demoiselle en détresse de quatorze ans à qui tu dois dire comment vivre maintenant que son mec l'a larguée ? » ajouta-t-il, moqueur. Il attrapa alors d'une main le papier posé sur la table, et s’empressa de le lire. Et plus ses yeux parcouraient la lettre, plus il tentait de contenir son rire, avant de finalement exploser. Il plaça tout de même une main devant sa bouche alors que quelques tètes se retournaient vers eux. « Ouaw... c'est... ouaw. » ajouta-t-il simplement en reprenant son calme quelques instants après. « Et que vas tu lui répondre chère Natacha ? » continua-t-il en reprenant son éternel sourire. Il aimait bien se moquer de son ami, Louys. Jamais il ne manquait une occasion. Mais c'était de bon cœur après tout.


i could show you incredible things. ♡ fucking face.
Revenir en haut Aller en bas
 

strange letters & bad advice. + louys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Strange College [Accepté]
» News letters
» « When you're strange » - Razvan
» I spend my life doing strange things with weird people. [D. Alexandra Heard]
» [Jeux-vidéos] Life is Strange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
always gold :: ayr city :: alloway :: polly's tearoom-