AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 "How does it feel to be a smart ass?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 15
Atterrissage le : 25/01/2015


MessageSujet: "How does it feel to be a smart ass?"   Mar 3 Fév - 22:23

    « Hey je t'emmerde. Ouais toi qui me sers des verres et qui me fout dehors, puis toute ta famille aussi. Je vous maudis jusqu'à la quinzième génération et... »

    Sa litanie s'interrompt brusquement par le trottoir qu'il vient de se manger en plein sur le menton. Si le sang coule il s'en aperçoit pas tellement, continue de marmonner dans sa barbe comme tout type miteux qui se ramasse la tête dans le caniveau. Pathétique ça fait jamais partie de son vocabulaire et après tout, se faire jarter de tous les bars du coin, il est habitué, c'est une routine qu'il a inventé, comme un concours avec lui-même pour passer dans le livre des records. Il est comme ça Galen, il aime se lancer des défis. Du genre combien de saucisses il peut se mettre dans la bouche jusqu'à ce qu'il s'étouffe et tout ça sans aucune ambiguïté sexuelle de sa part. Quoique, c'est encore à voir.

    Il est allongé sur le trottoir et essaie d'extirper le portable de la poche arrière de son jean. L'écran pété en dit long sur ses aventures et les balayages de rue qu'il fait à force de traîner son corps aux quatre coins de la ville. Bien entendu qu'il aurait pas dû s'enfiler le dernier shot de tequila ou même les dix autres qui ont suivi avant ça mais il est pas devin alors comment voulez-vous qu'il en sache un truc ? Il se mord la lèvre, tente de déchiffrer ce qu'il y a d'écrit sur l'écran tant bien que mal, parce qu'il est pas con, pas doué pour s'en sortir et que c'est son frère qui doit venir à la rescousse tel Superman sur un cheval. Certes, Superman a pas de cheval mais il pourrait très bien en acheter un le jour où il se fait trop vieux pour voler, ça arrive aux meilleurs ces choses-là. Merde, c'est la trentaine approchante qui doit lui faire dire des trucs comme ça.

    La sonnerie le fait râler tout seul, lui attirant encore plus de regards de tous les gens qui s'attardent dans le coin. Il a pas pour habitude de se donner en spectacle... Bon, si il a cette fâcheuse tendance à attirer l'attention sur lui mais c'est pas de sa faute, il sait pas tirer sa révérence sans un bouquet final. Même à quatre pattes par terre, Galen est capable de faire le malin et de se croire le plus intelligent dans la pièce. C'est pas le cas, surtout dans ces instants précis où il compose le numéro de son petit frère qu'il connaît par cœur. Le chercher dans le répertoire avec les dix grammes qu'il a dans le corps ça appelle plus au suicide et à l'appel de quelqu'un d'inconnu plutôt qu'autre chose alors autant se baser sur une mémoire de bourré mais une mémoire quand même.

    « Faut que tu viennes me chercher. Je suis sûrement en danger de mort et peut-être que tu t'en fous mais on est lié par le sang. Enfin non mais au moins par le nom alors tu me dois au moins ça. Surtout pour ce que tout ce que je t'ai appris sur les femmes... Enfin sur tout. Bref, viens, j'ai besoin de toi, je crois pas que quelqu'un va venir me chercher, même pas un taxi veut de moi alors viens. Et puis, ramène de l'eau ou du coca ou même de la bière, on s'en fout. »

    Il est coupé par le bip du téléphone, son frère qui raccroche, après tout il est pas très étonné, il se saoulerait lui-même s'il s'écoutait parler au bout du fil, surtout quand il bute sur les mots. Il est pas dans cet état-là tout le temps, juste parfois, pour faire chier son monde et oublier qu'il a raté une case départ dans sa vie ou même toutes celles d'après, jamais capable de voter seulement en touche. Il laisse son corps retomber le long du trottoir en attendant que son frère se décide à se pointer ou qu'une voiture de police passe par là et décide qu'il est bon pour la cellule de dégrisement. Après tout, c'est pas la première fois que ça arriverait, si ?
Revenir en haut Aller en bas

Tea Party
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tea Party
Potins : 140
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: "How does it feel to be a smart ass?"   Jeu 5 Fév - 22:36



 
“ Galen & Alec „

How does it feel to be a smart ass ?

Alec est tranquillement couché dans son lit. Il a passé sa matinée à l'hôpital, comme toutes ses matinées d'ailleurs, mais celle-là c'était une de ses matinées dialyses. Alors il a eu son après-midi de libre, et sa soirée, et sa nuit. Ouais en bref c'est juste pour dire qu'il a rien glandé. Il est resté couché sur le canapé, puis il s'est assis sur la chaise de la cuisine, re-canapé, re-chaise, puis enfin son lit. Rien de bien folichon. Il a même pas foutu le nez dehors depuis qu'il a fini son traitement. Il aurait pu, mais il a juste pas voulu. Alec des fois il a juste envie d'avoir une journée d'antisocial, où il parle à personne, ou alors juste le stricte minimum à ses parents, parce qu'il le faut. Alors il est resté bloqué devant le dernier Call of Duty, et puis après ça était Netflix, son nouvel ami. Et là, il se tape sûrement le sixième épisode de suite de Breaking Bad, parce qu'il s'y prend un peu en retard... L'ours finit quand même par ressortir de sa tanière, en calbute, il déambule dans le couloir, croise sa mère qui lui demande s'il est toujours en vie en rigolant, et il lui répond par un grognement, qu'elle interprète, à raison, comme un oui. L'animal s'arrête devant le frigo, et reste bloqué là de longues secondes. C'est le froid qui lui picote les orteils qui le fait revenir à la réalité, et le fait enfin prendre quelque chose. Quand il referme la porte du réfrigérateur, Alec se demande pourtant pourquoi il a pris un yaourt à la fraise, alors qu'il aime trop ça... mais bon, il s'en contentera.

De retour dans sa chambre, il remet sa série en route, prend une vieille cuillère qui traine sur sa table de chevet, crache dessus et l'essuie avec un mouchoir. Avec une moue satisfaite il la plonge ensuite dans son en-cas, dans de grâce en cet homme ! Il pense qu'il va finir sa nuit tranquillement, comme ça. Mais c'est sans compter son natel qui se met à vibrer à coté de lui. Il grogne encore, comme si aujourd'hui c'était son seul moyen de communication. Sur l'écran le nom de son frangin s'affiche, et vu l'heure, Alec sait très bien ce qui l'attend. Il décroche pourtant, dans un soupire. Et vlà le discours du type approximatif, mais pas approximativement alcoolisé. C'est pas comme si c'était la première fois, alors le brun attend que ça passe. Il fait pas trop attention à ce que l'autre lui raconte, de toute façon ça a ni queue ni tête. Une fois il lui a même parlé d'une licorne sauvage qui parlait russe, et qui lui avait proposé des trucs sexuels chelous pour même pas un pound. Alors depuis, il fait plus trop de cas des déblatérations de son frangin, attend juste qu'il lui dise où il est, et raccroche. Ah merde, il le lui a pas dit en faite... Congrats Alec ! En plus quand il essaie de le rappeler ce con répond pas.

Bon, après s'être rhabiller à peu près potablement, Alec sort de la maison familiale sur Craigie. Il l'a faite à la discretos, histoire de pas devoir raconter aux parents qu'il va chercher leur fils aîné fin caisse en plein milieu de la nuit. Mais bon, il est à peu près sûr que le bruit de la voiture qui démarre va le vendre... Tant pis, au pire il inventera un truc, histoire qu'ils le gonflent pas avec ça, et qu'ils laissent tranquille Galen par la même occasion. Maintenant, le gros problème, est de savoir où ce crétin s'est mais perdu... Heureusement à force de répéter toujours le même scénario, Alec sait à peu près vers quels bars, son aîné a tendance à échouer. Alors ça lui prend au final pas si long que ça avant qu'il le retrouve, assis par terre, comme un SDF, en mieux sapé quand même. T'arrives encore à bouger ton corps, ou faut que je vienne te tenir la main ? Il a baissé la vitre du coté passager pour pouvoir lui parler. Et il se marre à moitié en voyant la gueule pas fraîche du frérot. Et finalement, il essaie même pas d'attendre qu'il tente le moindre mouvement, et sort de la voiture. Il contourne le véhicule, plein d’entrain et fraîchement sobre, en vrai il exagère juste pour montrer à quel point lui il est bien par rapport à Galen. Petit fourbe ! Aller ducon, on se lève, et met un pied devant l'autre et on avance ! Alec est un peu plus petit que son frère, mais il arrive quand même à l'aider à se relever, et à marcher. C'est pas le top, un peu bancal, mais ça fait l'affaire jusqu'à la voiture, où il le lâche avec presque autant de délicatesse qu'une baleine s'échouant sur la plage. Et maintenant, on ferme sa gueule, et on ne vomit pas, ok ? C'est sa phrase fétiche, chaque fois qu'il se rassoit à la place conducteur avec Galen bourré à coté de lui, il peut pas s'empêcher de la lui dire. La première partie est toujours inutile, la seconde fonctionne plutôt bien la plupart du temps.

Le trajet entre le bout de trottoir de Galen et son appart est pas si long que ça, la sensation de durée par conte elle, c'est une autre histoire !




 
Be soft. Do not let the world make you hard. Do not let the pain make you hate. Do not let the bitterness steal your sweetness. Take pride that even though the rest of the world may disagree, you still believe it to be a beautiful place.

Revenir en haut Aller en bas
 

"How does it feel to be a smart ass?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FEEL THE GEEK.
» Anvi Smart Defender, un Anti Malware gratuit
» MAPORAMA SMART GPS x loc
» Présentation et test d'Anvi Smart Defender Pro
» [Résolu] detection de virus par eset smart security

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
always gold :: ayr city :: main street :: newton arms-