AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 crystal . une journée sans chaleur ni couleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 55
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: crystal . une journée sans chaleur ni couleurs   Mer 21 Jan - 18:46

Il faisait froid, ce qui obligeait les habitants d’Ayr à se réfugier chez eux. Le port était quasiment désert. Seules quelques personnes le traversaient, rapidement, le regard déterminé. Ils allaient rejoindre leurs bureaux chauffés, après avoir acheté quelque chose à manger. Dans leurs mains, des sandwichs ou des porte-monnaies sortis en avance, prêts à vomir leurs pièces et billets sur les caissiers des boutiques du coin.

Il était midi et quelques minutes. Contre la palissade d’un chantier, Zadeh s’était installé, pour profiter de sa pause déjeuner. Oui, sa pause déjeuner – un terme impliquant que le reste du temps, il était occupé. Il travaillait. Mais c’était un travail sans contrat, qui ne durerait pas : il « remplaçait » un ouvrier. Ou plutôt, le directeur d’un chantier, désireux de faire des économies, avait décidé de, pour les tâches les plus faciles, faire appel à des personnes  se contentant de peu. Des personnes qu’il pouvait virer sans problème si leur travail ne leur convenait pas. Qu’il pouvait se passer de payer, même, s’il était assez roublard. Car, pour s’assurer que les travailleurs illégaux qu’il avait embauchés se tiennent à carreaux, il avait décidé de ne leur verser leur salaire de misère qu’à la fin de la journée. Un salaire non-fixé, mais qui certainement ne serait pas grand-chose. Dix, quinze livres. Plus qu’une manche ne rapporte, mais bien moins que les autres ouvriers !

Zadeh se demandait pourquoi il avait accepté cette offre. Il n’avait pas besoin d’argent… Lui ne se droguait pas, ni ne mangeait ! D’ailleurs, pour seul repas, il grignotait un quignon de pain qu’un autre lui avait donné, regardant passer devant lui ces inconnus avec leurs salades, leurs sandwichs et boissons gazeuses. Il y avait beaucoup d’étudiants, qui revenaient des boulangeries avec des pâtisseries en prime de leurs repas.

Le regard de l’iranien était morne et son estomac était noué : il avait cassé des murs toute la matinée, et l’effort physique avait accentué sa faim, que jamais il ne comblait. Ses joues creusées, ses côtes visibles. On devinait tout son squelette, sous sa peau au hâle léger. Le climat d’Europe du nord lui avait, depuis bien longtemps, fait perdre ses couleurs exotiques.

D’ailleurs, le ciel s’assombrissait. Le soleil avait quasiment disparu, derrière d’épais nuages gris qui laissaient présager des pluies à venir. Voilà, il ne manquait que cela… se faire exploiter sous la pluie. Finir trempé, fatigué, affamé…  est-ce que cela en valait-il vraiment la peine ? Zadeh souffla, et lança quelques miettes de pain à des pigeons, qui semblaient plus radieux que lui malgré leur plumage mangé par les parasites et leurs pattes déformées.
Revenir en haut Aller en bas

Tea Party
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Tea Party
Potins : 69
Atterrissage le : 19/01/2015


MessageSujet: Re: crystal . une journée sans chaleur ni couleurs   Ven 23 Jan - 11:09

une journée sans chaleur ni couleurs

 
Longtemps tu avais espéré qu’il te ramène ton presse papier avec un sourire et quelques mots d’excuses, sauf que les jours passaient et que Zirah ne passait toujours pas le pas de la porte. Normal d’un côté, il avait 18 ans et il n’avait plus besoin de venir dans ton bureau pour que tu l’aides, comme tu le faisais avec touts tes clients. Plus d’une fois tu avais rêvé que tu allais le retrouver, lui tirer l’oreille comme leçon, sauf que tu ne savais pas du tout où tu pouvais le trouver. Il avait toujours été très discret et les derniers mois encore plus, comme s’il avait hâte de se débarrasser du toi pour pouvoir vivre sa vie comme bon lui semblait. Tu étais tellement perdue dans tes pensées pour trouver un moyen de retrouver ce fichu objet, que tu ne fis même pas attention qu’il était l’heure de manger et donc de prendre une pause à l’extérieur de ton bureau. Se ne fut que quand ton estomac décida de se prendre pour un lion que tu te levais de ton bureau pour faire comme tous tes collègues. Vu que tu avais eu le temps de te préparer à manger avant de venir travailler, tu n’avais plus qu’à trouver un endroit pour manger ton repas. Ta veste enfilée, ton portable dans la poche de ton jeans et ton sac à ton épaule, tu sortis de ton bureau et ensuite de l’immeuble pour enfin être à l’air pur. Sortant ta pomme, tu croquas à pleine dents dedans, laissant même un léger soupir s’échapper d’entre tes lèvres, parce que tu n’avais même pas réalisé à quel point tu avais fin. Tes pieds te menaient tu ne savais pas trop où et cela t’était égal, parce que tu aimais marcher, cela te détendait et avec les journées que tu passais, tu en avais bien besoin. Au bout d’une dizaine de minutes, ton regard tomba sur la silhouette d’un jeune homme que tu aurais pu reconnaître entre mille. Durant quelques instants tu hésitas à aller le voir, parce que vu qu’il n’était pas venu de son propre gré, cela voulait dire qu’il ne voulait plus te revoir. Te passant lentement une main dans tes cheveux et t’avanças au ralentis en sa direction, jusqu’à t’asseoir à ses côtés et posas ton regard sur les pigeons. « Alors comment va mon Zirah préféré ? » L’entrée était nulle, tu en avais conscience, mais tu n’avais pas trouvé autre chose à lui dire.
 
lumos maxima
 
Revenir en haut Aller en bas

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 55
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: Re: crystal . une journée sans chaleur ni couleurs   Lun 9 Fév - 20:53

Cette journée ne s’arrangeait pas. Voilà que venait de s’arrêter devant lui miss Gallagher. C’était ainsi qu’il l’appelait – qu’il devait l’appeler. Miss Gallagher. Zadeh avait toujours mis un point d’honneur à mettre de la distance entre lui et les professionnels entre les mains desquels on le remettait. Le châtain n’aimait pas vraiment ces personnes. Il n’aimait pas être mis entre les mains de quiconque ; cela lui donnait l’impression qu’on le dépossédait de quelque chose. De droit, de liberté ? Difficile à dire. Mais, son ressentiment était lui bien présent. Et c’était pour exprimer ce dernier qu’il avait volé quelque chose à miss Gallagher.

Un presse-papier, lui avait-on dit. Un objet sans valeur. Juste, un bloc, lourd, en un matériau aucunement précieux. Il s’en souvenait bien et même, l’avait gardé. Ou plutôt, l’avait laissé dans un coin de son squat : l’iranien s’en servait pour achever les souris qu’il attrapait ; ces bêtes mangeaient même ses chaussettes sales, mouillées et puantes !

Le châtain n’aurait jamais imaginé recroiser celle à qui il l’avait soutiré... Il pensait que c’était fini, ses histoires avec les assistants sociaux. Zadeh était majeur, Zadeh n’était plus un enfant à protéger. Alors, que faisait-elle là ? Comment l’avait-elle retrouvé, qui lui avait dit où il se terrait ? Pourquoi ces mots doux, pourquoi s’asseoir à ses côtés ? Son Zirah préféré... cela sonnait comme une menace. On avait jamais été gentil avec Zadeh, à part pour l’attirer dans des pièges. La gentillesse, le jeune homme devait s’en méfier.

« M-miss Gallagher ! » Un bégaiement qui trahissait sa surprise, comme si ses yeux ronds et la rougeur de ses joues ne suffisaient pas. Il se recula légèrement, toujours accroupi, et continua de fixer la jeune femme avec insistance, attendant qu’elle ne lui dise ce qu’elle désirait. Pas son presse-papiers, il espérait. Couvert de sang de rongeur... plein de traces de doigts gras... et pas dans une de ses poches.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: crystal . une journée sans chaleur ni couleurs   

Revenir en haut Aller en bas
 

crystal . une journée sans chaleur ni couleurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [résolu]Antivir me signale sans arrêt que j'ai un virus quand j'utilise firefox
» Question sur d-Link sans fil ?
» Protection de zone sans détecteur
» E-Anim sans internet (ou avec?)
» Obtenir le nombre de caractère d'un fichier sans le charger en mémoire vive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
always gold :: ayr city :: alloway :: port-