AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ.

Partagez | 
 

 SARAFYNA + nage droit d'vant toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 126
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Lun 19 Jan - 23:11

Ils nagent, ils nagent, ils nagent sans se soucier d’être emprisonnés dans un grand bocal de verre, avec quelques éléments factices dont leur soi-disante liberté. Encore maintenant, je me demande pourquoi j’ai accepté d’accompagner Sarafyna au grand aquarium d’Ayr… Si, je me souviens ! Mon irrésistible envie de lui plaire et d’obtenir quelque chose venant d’elle, non pas son innocence mais peut-être sa grande amitié. Aussi étrange que cela puisse paraitre, je m’entends avec Sara comme je peux m’entendre avec Crystal. La seule différence ait qu’avec cette dernière, je n’ai jamais imaginé quoique ce soit, jamais eu de sous-entendus : elle a toujours été ma soeur. Alors qu’avec Sara, je lui avait parlé dans le but ultime de la compter parmi mes conquêtes. J’avais l’impression d’être un chasseur à gonzesse, disons simplement que j’aimais les plaisirs de la chair et que si on me foutait des râteaux bien explicites, je n’insistais pas, ou du-moins, je faisais en sorte de ne pas être lourd. Dans un autre cas, si la fille ne m’intéressait pas plus que cela - c’était généralement en soirée, quand j’étais bien sous influence de l’alcool -, j’abandonnais et passais à autre chose. J’écoutais Sarafyna parler sur la vie sous-marine. Elle était intelligente et cultivée, j’aimais beaucoup l’écouter pendant des heures, mais honnêtement, la vie sous-marine, bien que merveilleuse, ne m’avait jamais attiré plus que cela. Je détestais les fonds marins, j’avais l’impression d’y voir le vide. « - Sara … Tu comptes encore me parler de coquillages longtemps ? » C’était comme si je la suppliais du regard pour qu’on bouge ailleurs. Je ne sais pas moi, nous poser à la cafétéria du Noah Aquarium, ou nous balader vite fait dans les grands couloirs marins. VOIR LES REQUINS ?! Non parce que les requins, même si c’est moche et que ça a l’air bête, c’est tout de même super fascinant. Même si je préfère les dauphins, ils me semblent plus sympathiques. Mais assez parler, je suis un homme de terre et je garde les pieds sur terre. J’aime les animaux terrestres, et rien d’autres. Les volatiles me donnent le vertiges, et les animaux marins me donnent la nausée. J’approche ma tête de l’aquarium et y voit un poisson étrange et potentiellement laid « - C’est moche un poisson. ça a pas l’air malin. » Je n’aimerais pas que l’on me compare à un poisson.






J’aimais beaucoup ne rien faire. Dans cette activité suprême, j’étais presque excellent. Je ne m’ennuyais jamais.  42  31

© TAZER.


Dernière édition par Avery Wellington le Mer 21 Jan - 0:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Hot Cocoa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Cocoa
Potins : 439
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Mar 20 Jan - 21:49

avery & sarafyna.
by razorblade kiss.

L’aquarium, j’adorais l’aquarium. J’adorais regarder les poissons nager, j’adorais voir leur couleur, leur forme bizarre parfois certes. Etait-ce parce que j’étais née près d’un port où des poissons faisaient leur petite vie tranquille ? Je ne savais pas. Aujourd’hui j’avais décidé d’emmener Avery avec moi. Pourquoi Avery, parce qu’il m’écoutait, cela ne le passionnait peut être pas mais il m’écoutait. Du coup j’ai tenté de l’emmener si promener. Puis j’aimais bien être avec Avery. Je pensais savoir qu’il n’était pas venu me voir juste pour être mon ami. Mais c’est tout ce qu’il aura de moi, une amitié grande, sincère et dévoué, pour le moment. J’appréciais Avery et j’étais contente d’être là aujourd’hui. « - Sara … Tu comptes encore me parler de coquillages longtemps ? » . Je laissais échapper un petit rire. Je pouvais comprendre qu’à la fin c’était assez ennuyant de voir des poissons tourner en rond derrière la vitre. Mais ça me fasciné. « C’est des poissons ! Des coquillages ça ne bouge pas ». Il me regardait tellement d’une façon si suppliante que j’eu pitié de lui. « Allez viens on va voir les requins !  Ce n’est pas très loin ! ». La phrase qui suivit me fit de nouveau rire. « Certes ce n’est pas très malin … Mais il y en a qui peuvent être très beau ! Beaucoup disent que les plus intelligents des poissons sont les dauphins, mais les dauphins ce sont des mammifères ! ». Je regardais derrière un poisson derrière une vitre. « Celui là il te ressemble un peu d’ailleurs ! ». Je plaisantais évidemment et cela se voyait sur mon visage.

Je lui attrapais la main, sans aucune arrière-pensée évidemment, j’étais tactile comme fille, pour le conduire aux requins. Il y avait un passage au-dessus du bassin. Il y avait le tunnel et un passage au-dessus, maintenant il le faisait souvent dans les aquariums. Je l’emmenais donc sur les planches en bois qui traversait le bassin, voir les ailerons des requins y passer c’était impressionnant. « Tu sais que tu as plus de chance de finir tuer par un hippopotame en Afrique que finir dévorer par un requin ! Ils sont pas méchants ! ». Un sourire traversa mon visage. « Quand je suis là, j’ai qu’une envie c’est passer au-dessus des barrières et plonger, pour nager avec eux. Tu n’aurais pas envie toi ? ».





Capitaine de mon âme
Don't tell me that I'm wrong. I've walked that road before. I left you on your own. And please believe them when they say. That it's left for yesterday. And the records that I've played. Please forgive me for all I've done
Revenir en haut Aller en bas

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 126
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Mer 21 Jan - 0:04

Psssscchht. Court-circuit. Elle venait de me dire que je ressemblais à un poisson. Je ne peux que me retourner pour lui faire face, un sourcil qui se hausse presqu’interrogateur. Non mais elle est sérieuse ou elle rigole ? Non parce que bon, c’est vraiment moche un poisson. Je regarde d’ailleurs le poisson désigné… Bon, ok. Elle n’a pas choisi le plus laid, cela me rassure un peu. Mais ce qui me rassure encore plus, c’est cet air plaisantin sur son visage. Bon, elle rigolait. Ah ah ah. Très drôle Sara, t’es une comique. « - Peste. » soufflai-je, assez fort pour qu’elle l’entende. Mais je ne peux m’empêcher de lui accorder un sourire amusé en levant les yeux au ciel. Tout comme je ne peux m’empêcher d’apprécier le contact de sa main qui prend la mienne. Je la suis alors, presque comme obnubilé par elle. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour plaire à une femme. Mais étrangement, plus je la connais, plus j’ai envie de lier une amitié avec elle, chose qui ne m’arrive jamais… Hormis Crystal et Joe, je n’ai jamais eu de véritable relations amicales avec les femmes. Non pas que cela me manque, les histoires de gonzesses, j’en avais suffisamment avec elles deux.
Nous suivons la route pour aller voir les requins. Les terrifiants requins. Déjà que je n’aime pas les poissons, mais alors ceux-là m’horripilent particulièrement. Pourtant, je n’ai jamais vu le film Les Dents de la Mer, alors je n’ai jamais réellement de quoi en avoir peur… En fait, seuls les documentaires suffisent pour que je puisse ne pas les porter dans mon coeur. Sara déballe sa science, me parlant d’Hippopotame, si ce n’est d’Hippocampe ? Le dernier me semble plus logique, vu que nous sommes entourés de poisson. Je l’écoute à moitié, et mon cerveau tourne et tourne et tourne, sans jamais l’écouter. J’analyse seulement le mouvement de ses lèvres, lèvres qui m’attirent particulièrement. J’imagine un baiser. Puis un autre. Et enfin son corps. Elle est jolie Sarafyna. Je sors un peu de ma rêverie lorsqu’elle me pose une question, celle de savoir si j’ai envie de plonger avec les requins. « - Honnêtement ? Non. » Aller nager avec les requins ? Très peu pour moi. Aller nager avec Sarafyna ? Pourquoi pas. « - Moi j’ai plutôt envie d’autre chose. » sourire en coin, j’suis en mode beau gosse. Allez Sara! Tu ne peux pas me résister bien longtemps.






J’aimais beaucoup ne rien faire. Dans cette activité suprême, j’étais presque excellent. Je ne m’ennuyais jamais.  42  31

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Hot Cocoa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Cocoa
Potins : 439
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Mer 21 Jan - 14:00

avery & sarafyna.
by razorblade kiss.

Les requins, les poissons me fascinaient, bon ok beaucoup de chose me fascinaient. Mais cela n’avait pas l’air du tout de passionner Avery et je pouvais comprendre. Cette sensation de vide que les bassins pouvaient donner, voir des poissons tourner en rond. Rien de bien passionnant. Ça m’amusait quand même, car j’avais l’impression qu’il faisait un grand effort pour moi. Les requins pouvaient horrifiaient les gens, ils n’étaient pas foncièrement beau et ils faisaient peur de pars leur légendes de grand tueur. Mais non, moi, je rêvais de nager avec eux, de passer la barrière de sécurité, de plonger et partager un instant avec eux. Folle oui je l’étais. Mais j’avais le goût du gros risque. A ma question, sa réponse fut non. Je n’en doutais pas. Je connaissais sa réponse, avant de poser la question. Mais il poursuivit « - Moi j’ai plutôt envie d’autre chose. »   et fit son sourire en coin.

Je restais silencieuse. Avery, Avery, pourquoi ? Pourquoi ce sourire ? Je me mordis la lèvre inférieure en secouant la tête. Puis je réfléchis à ce que je pouvais bien lui répondre. L’espace juste de quelques secondes. Avery était séduisant, oui il était, typiquement le type d’homme que j’aimais. Avec qui j’aimais être. Mais avec Avery, je ne voulais pas de ça, car je savais ce qu’il avait en tête, et je ne voulais pas lui donner. Parce que j’y tenais beaucoup et que je ne voulais pas le donner à quelqu’un qui pouvait m’oublier après. Que ce souvenir n’en devienne pas un mauvais. Je voulais juste construire une amitié avec lui, sur ce désir certes qu’il avait pour moi. Je pouvais le lire actuellement dans ses yeux. J’haussais les épaules. Je m’avançais vers lui et déposais un bisou sur sa joue en me mettant sur la pointe des pieds étant donné qu’il était plus grand que moi. En retrouvant terre je lui répondis « Tu n’obtiendras rien de plus de moi mon grand ! ». Un sourire plein de malice se dessina sur mon visage. J’étais plus forte que cela. « Allez vient on va à la cafet, je t’offre un truc à boire et/ou à manger, pour avoir supporté cette visite jusqu’au bout ! ». Un grand sourire lumineux et toujours malicieux toujours affiché sur mes lèvres. De nouveau je lui attrapais la main pour le conduire à la cafet de l’aquarium.



Capitaine de mon âme
Don't tell me that I'm wrong. I've walked that road before. I left you on your own. And please believe them when they say. That it's left for yesterday. And the records that I've played. Please forgive me for all I've done
Revenir en haut Aller en bas

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 126
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Mer 21 Jan - 22:44

Bon, au vue de son regard… Oui, elle peut me résister encore longtemps. C’est peut-être pour cela que je l’aime bien, si ce n’est que j’éprouve une grande admiration à son égard. Ce que je trouve triste en revanche, c'est le fait que je sois attaché à elle seulement parce qu'elle me résiste. Si jamais elle s’adonnait à moi, qu’en adviendrait-il par la suite ? Mais d’un côté, ce qui me rassurait c’était que je ne m’intéressais pas exclusivement à son corps. En temps normal, une fille n’ayant pas réellement connu d'activité sexuelle ne m'aurait jamais intéressé pour une nuit. « - Tu n’obtiendras rien de plus de moi mon grand ! » Je jouais le mec qui nageait dans l’incompréhension, un peu comme ces poissons dans leur prison de verre. « - Allez vient on va à la cafet, je t’offre un truc à boire et/ou à manger, pour avoir supporté cette visite jusqu’au bout ! » Dire que je n’étais pas déçu serait un pur mensonge, mais dire que sa marque d’affection qui consistait à déposer un baiser sur la joue ne m’avait pas fait un baume au coeur serait tout aussi un mensonge. « - Je te suis où tu veux ! » Et je me laisse transporter par sa malice et son innocence. Même lorsqu’elle me prend la main, je sens qu’elle garde une certaine distance qui lui était propre. Je ne m'en plains pas : je rencontrais peu de femmes comme elle. Peut-être cela me faisait-il du bien. Je n’avais jamais réellement osé parler de sa virginité, de ce choix d'attendre, parce qu'au début je jouais dans la séduction. Mais j’étais son ami... Pas vrai ? Je pouvais me la jouer franc-jeu et je voulais savoir, je voulais bien la connaitre. Et j'étais curieux de vouloir savoir pourquoi certaines femmes, aussi jolies soient-elles, restaient ainsi dans « l’innocence ». Je pris les devants, en choisissant notre place après que nous ayons commandé notre boisson - quoique boisson + un petit truc (bon ok un gros truc) à bouffer -. Un coin un peu calme tout de même, sans être trop exilé non plus. « - Bon allez, assez parler de poissons. Parle moi de toi, comment va ta vie en ce moment ? » Et par sa vie, c'était tout !






J’aimais beaucoup ne rien faire. Dans cette activité suprême, j’étais presque excellent. Je ne m’ennuyais jamais.  42  31

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Hot Cocoa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Cocoa
Potins : 439
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Jeu 22 Jan - 11:13

avery & sarafyna.
by razorblade kiss.

On arriva à la cafet’ de l’aquarium. Avery commanda boisson et à manger, à vrai dire il commanda de quoi nourrir la ville entière ! Puis on s’installa dans un coin calme. J’écoutais la question d’Avery. Il voulait que je lui parle de moi, de ma vie en ce moment. Dans quel sens il voulait que je lui en parle je ne savais pas. Je ne répondis pas tout de suite, car mon regard se posa derrière lui. Sur une famille, un homme, une femme et un enfant. Ils avaient l’air si heureux ensemble. C’était tellement ce que j’aurais aimé avoir comme enfance, que mon père et ma mère m’emmène voir des poissons nager, me paie un à manger, à boire. Qu’ils me prennent dans leur bras avec tout cet amour. Qu’ils me protègent de tous les démons de cette vie. C’était une famille comme ça qui m’avait donnée envie de me sortir de là où j’étais, même si je ne les reverrais jamais, ils m’avaient donné la force et la volonté de me battre et de partir, ils étaient tellement heureux. A la réalité d’aujourd’hui, même si la famille se trouvait à plusieurs tables de nous, je pouvais entendre clairement leur éclat de rire. Et cela faisait chaud au cœur. J’espérais un jour, pouvoir emmener mon petit garçon ou ma petite fille ici et vivre ce bonheur-là, avec un mari fidèle et je n’offrirais ma virginité qu’à celui qui sera me promettre cela. Ma mère avait tellement tout gâché, à elle-même elle m’avait montré que les hommes pouvaient se fichtre complètement d’une femme, juste faire leur affaire et pas assumer ensuite. Et au lieu de suivre sa route à ma mère, j’avais pris les devants refusant ça. C’est pourquoi aujourd’hui j’accumulais les relations mais sans jamais aller jusqu’au bout. J’avais tellement peur de le regretter. Peur que l’homme avec lequel je le ferais m’oublie au petit matin. C’était hors de question pour moi que cela finisse comme cela. C’est pourquoi j’étais si compliqué. Il n’y avait que quelques secondes qui s’étaient écoulés depuis sa question. Mon regard s’arrêta de fixer ce qui se passé derrière lui, pour se poser sur lui. « Tu as raison assez parlé de poisson ! ». Un sourire se dessina sur mes lèvres. « Comment va ma vie en ce moment ? Quoi te dire ? Ça fait un an depuis hier que je suis ici … J’ai trouvé mon chez moi … Je ne suis jamais resté aussi longtemps dans un endroit depuis mes dix-sept ans … Sinon je vais bientôt faire un concert avec le groupe, je suis trop contente ! ». Je ne sais pas si c’était la réponse qu’il attendait, mais c’était la réponse qu’il obtiendrait. Je pris un peu de ma boisson et grignoté un bout avant de reprendre. « Et toi mon cher ami ? Dis-moi un peu ?! ».



Capitaine de mon âme
Don't tell me that I'm wrong. I've walked that road before. I left you on your own. And please believe them when they say. That it's left for yesterday. And the records that I've played. Please forgive me for all I've done
Revenir en haut Aller en bas

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 126
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Dim 25 Jan - 18:55

Je l’écoutais parler, se « confier » à moi. C’était peu, mais c’était déjà cela. Des banalités, dont je pouvais m’en carrer le coquillard, puisqu’en réalité je le savais déjà : le fait qu’elle ne soit ici que depuis peu de temps, mais elle ajouta qu’elle allait commencer des concerts avec le groupe, celui d’Andy en l’occurence. Déjà qu’il me bassinait la tête avec son envie d’être sur la scène. Mais je n’avais fait que sourire. Elle aussi semblait heureuse, et je voyais le lien qui l’unissait, elle et les autres membres, celui de la passion pour les notes et la musique en général. J’avais beau me plaindre qu’Andy chante souvent, je ne pouvais qu’apprécier ses goûts musicaux et c’est peut-être pour cela aussi que l’on s’entendait bien. Il ne me parlait pas du dernier album sorti de machin truc, juste parce que c’était pistonné, et que la personne en question avait une belle gueule malgré sa voix de chèvre… mais il me parlait des classiques, des musiques aussi qui ont pu marquer son enfance.
Je n’étais pas un musicos, loin de là, je ne savais pas aligner trois notes correctement, et je ne savais jouer d’aucun instrument - le petit triangle, ça compte ? - et du coup : ouais, j’étais plutôt impressionné par les personnes sachant faire tout ceci. « - C’est cool pour toi. » C’était toujours intéressant, je pouvais rebondir sur quelque chose. Elle me retourna la question, et je crois bien que je n’avais pas grand chose à dire « - La routine. J’ai pas trop l’temps de sortir en ce moment, mais je m’arrange toujours pour toi, comme tu peux le voir. » Je souris. Et je mens un peu. Bien sur que j’arrive à trouver du temps pour sortir, ne pas dormir ne me dérange pas. Je faisais simplement attention à ce que personne ne sache tout ceci, et pour cela, rien de mieux que la manipulation. J’évitais aussi de dire que j’étais retourné avec mon ex, parce que je ne savais pas. « - AH ! Oui ! Je sais toujours pas cuisiner, c’est officiel. » Au risque d’avoir failli cramer l’appartement.






J’aimais beaucoup ne rien faire. Dans cette activité suprême, j’étais presque excellent. Je ne m’ennuyais jamais.  42  31

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Hot Cocoa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Cocoa
Potins : 439
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Dim 25 Jan - 19:24

avery & sarafyna.
by razorblade kiss.

 Je souris à sa remarque et l’écoutait répondre à son tour à la question. Je retournais souvent les questions, c’était une façon pour moi de détourner l’attention, d’éviter de parler vraiment de moi. Et aussi, principalement parce que cela m’intéressais de connaître la vie des personnes que j’appréciais. « - La routine. J’ai pas trop l’temps de sortir en ce moment, mais je m’arrange toujours pour toi, comme tu peux le voir. » . Je laissais échapper un rire. Comme il est mignon de dire ça. Surtout que je ne pensais pas qu’elle n’était pas totalement vraie. Je suis certaine qu’il avait des personnes bien plus importantes que moi à qui il devait accorder du temps. Je plantais mes yeux dans les siens avec un grand sourire. « Comme c’est gentil ! T’es trop chou ! ». Un beau sourire lumineux apparu sur mon visage. Avant que je ne prenne un peu de ma boisson et continue de grignoter. « - AH ! Oui ! Je sais toujours pas cuisiner, c’est officiel. » . Je me mis à rire. Je ne m’attendais pas à ce qu’il me sorte quelque chose d’aussi hors sujet que cela. Mais soit cela fessait aussi parti de sa vie. Alors oui je rigolais, pas pour me moquer, car je n’étais pas trop douée non plus mais juste parce que je m’attendais à entendre cela. « Bon alors rappel moi qu’à chaque fois qu’on passera du temps ensemble, il faudra prévoir de commander un truc ou aller au resto ! Parce que crois-moi je ne sais pas cuisiner non plus ! ». Oui parce qu’il y aura des autre fois. Parce que j’aimais passer du temps avec Avery. Parce que c’était mon ami, que je tenais à lui, et oui ! Et que je comptais bien avoir d’autre moment avec lui. « En fait si je sais faire les pâtes et je crois que c’est tout ! Toute façon je ne mange pas grand-chose d’autre mise à part ça ! ». Bah oui quand on n’a pas d’argent, on prend ce qu’on peut et souvent les pâtes arrivé en premier dans mon mince caddy. Et de plus je n’étais pas une grosse mangeuse, donc cela me suffisait largement. Puis je changeais de sujet. « Tu as prévu quelque chose ce soir ou tu es encore libre pour moi ? ». Un jolie perla sur mes lèvres. Je ne savais même pas quel heure il était, j’avais perdu la notion du temps dans cet aquarium.



Capitaine de mon âme
Don't tell me that I'm wrong. I've walked that road before. I left you on your own. And please believe them when they say. That it's left for yesterday. And the records that I've played. Please forgive me for all I've done
Revenir en haut Aller en bas

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 126
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Mer 28 Jan - 23:36

Elle semble flattée par l’attention, ou pseudo-attention, que je peux porter sur elle. Les femmes étaient toutes les mêmes, il ne fallait pas chipoter. On leur montrait qu’elles étaient importantes pour nous, que nous étions présents pour elles, et qu’importe : elles tombaient à nos pieds, ou du-moins, nous appréciaient. Selon moi, la flatterie était ma meilleure alliée. Par ailleurs, son « Comme t’es gentil ! T’es trop chou ! » le prouvait grandement, et ainsi, me donnait le sourire. « - Bon alors rappel moi qu’à chaque fois qu’on passera du temps ensemble, il faudra prévoir de commander un truc ou aller au resto ! Parce que crois-moi je ne sais pas cuisiner non plus ! » Elle avait un autre point commun avec Joe : elle ne savait pas cuisiner… Où sont passées les femmes qui sachent remplir correctement notre ventre de mâle ? « - Tu savais que pour séduire un homme… ça passe quand même par son estomac ? » Chose qui n’était pas fausse d’un côté, sachant que la jeune demoiselle se préservait, elle allait devoir user de ses charmes autrement. Cela me faisait plaisir quand Joe nous faisait des pâtes par exemple, même si je ne garantissais pas le fait que ce soit bon… Généralement, nous commandions des pizzas par la suite. Elle ajouta alors qu’elle savait cuire des pâtes. Si seulement je savais aussi… Savoir sans stresser à chaque fois de foutre le feu à l’appartement, ou alors de les cramer au fin fond de la casserole. Joe et Andy avaient pris l’initiative de me filer des plats préparés, pour ma plus grande sécurité lorsque je rentrais le midi et qu’il n’y avait personne. Je lui souris, plutôt amusé par sa gueule d’ange. Le fait qu’elle ne mange que peu ne m’étonnait guère… Elle était extrêmement fine, presqu’une brindille. Mais une jolie brindille. Parfois, je me disais que je pouvais avoir peur de lui briser les os. Mais je supposais que Sara était bien plus forte qu’elle ne pouvait paraitre. « - Tu as prévu quelque chose ce soir ou tu es encore libre pour moi ? » Je faisais mine de réfléchir… J’avais peut-être Clarisse à aller voir, pour que nous nous réconcilions ? Mais qu’importe, si c’est pour une énième dispute je préférais aisément rester avec Sarafyna… « - Non. Je comptais faire un footing avec Whisky. Tu veux te joindre à nous ? » Cela me ferait plaisir un peu de compagnie, et je voulais bien qu’elle m’accompagne. Cela pourrait me donner l’occasion de lui prouver que j’étais un type cool.






J’aimais beaucoup ne rien faire. Dans cette activité suprême, j’étais presque excellent. Je ne m’ennuyais jamais.  42  31

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Hot Cocoa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Cocoa
Potins : 439
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Jeu 29 Jan - 16:16

avery & sarafyna.
by razorblade kiss.

   « - Tu savais que pour séduire un homme… ça passe quand même par son estomac ? » . Je laissais échapper un petit rire. Il n’avait pas tords oui. Mais il n’en restait pas moins que la monde avait bien évolué et la place de la femme avec. Maintenant la femme était beaucoup plus indépendante et libre qu’elle ne l’était. De plus en plus d’homme se mettait aux fourneaux, à faire les courses, garder les enfants… Faire toutes ses choses qu’il y a encore quelques années c’était la femme qui devait faire. Le monde évolué et le reste avec c’était comme ça. « Pas faux ! Mais ne compte pas sur moi en tout cas pour combler ton estomac ! ». A part s’il voulait finir, je sais moi, empoissonner ou intoxiqué, ou encore une sacrée indigestion. Dieu seul sait. Comme je venais de lui dire je ne savais cuisiner que des pâtes et c’est tout ce qu’il me fallait. Je n’avais pas besoin de plus de toutes les manières. Cela contenté très bien mon estomac qui avait pris l’habitude de ne pas recevoir énormément de nourriture. Quand j’étais à Amsterdam, ce n’est pas tous les jours que je mangeais comme il fallait et à ma faim. Alors au final mon estomac si était fait. Je répondis à son sourire. Puis même si j’ignorais l’heure actuelle, je lui demandais s’il voulait bien de moi encore pour ce soir. Il fit mine de réfléchir, pour finalement répondre. « - Non. Je comptais faire un footing avec Whisky. Tu veux te joindre à nous ? » . Un grand sourire se dessina sur mes lèvres. Avec plaisir. Je n’avais pas envie de rentrer chez moi et me retrouver seule. Il arrivait souvent que j’apprécie être toute seule. Mais là, je n’en avais pas envie.  Puis cela ne me ferait pas de mal. Ça pouvait être marrant. « Avec plaisir oui ! ». En même temps je hochais la tête avec un joli sourire. « De toute façon je n’ai pas envie de rentrer chez moi et encore d’être seule alors ! ». Alors j'irais faire un footing avec Avery et Whisky.



Capitaine de mon âme
Don't tell me that I'm wrong. I've walked that road before. I left you on your own. And please believe them when they say. That it's left for yesterday. And the records that I've played. Please forgive me for all I've done
Revenir en haut Aller en bas

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 126
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Mer 4 Fév - 22:04

Dommage pour l’estomac, Sarafyna ne pourrait définitivement pas être une future femme pour moi. Je pouvais donc la barrer dans les « Eventuelles » comme j’aimais les appeler. C’était bête à dire, mais je tentais de me créer un idéal, peut-être parce que je n’avais pas trouvé la bonne, j’aimais alors l’imaginer. J’étais ce mec à la réputation d’un coureur de jupons, parfois un peu trop salaud je devais l’avouer… Mais c’est bien parce que j’aimais trop les femmes et que je cherchais justement celle qui pourrait être CETTE femme et CES femmes, tout à la fois.
Je me comprenais pas moi-même.
Je souriais donc à la réponse de mon amie, peut-être en riant légèrement. L’avantage de Sara était qu’elle était naturelle… Elle ne cachait rien, ou quasiment rien. C’était peut-être pour cela que je l’appréciais tant, aussi. Très vite, elle m’avait demandé ce que je foutais ce soir, et d’un tact, je lui répondis que j’allais faire mon traditionnel footing avec mon chien. « - Pas envie d’être seule ? » la questionnai-je. Mon amie m’intriguait. Mais son envie d’être accompagné était tout à fait résolu avec moi « - Alors, si tu veux… Après le footing, Whisky et moi venons manger chez toi ? ça te dit ? » Manger, vite dit ! Cela rimerait surtout par de la nourriture commandée - et pour une fois, j’avais une envie de nouille, chose que je ne voulais jamais en présence d’Andy puisque dans ma tête, j’pensais que c’était de très mauvais gout - ou seulement un apéro dinatoire si elle avait assez d’alcool et de chips dans ses placards « - On dirait un petit épagneul malheureux quand tu fais cette tête… T’as jamais penser à prendre des coloc’ ? » Bon ok, si on était de nature solitaire, c’était clairement une très mauvaise idée. Vous vous verrez en compagnie d’une maniaque qui sur-aime son rat et d’un chinois qui chante tout le temps ? L’Enfer, j’vous le dis !






J’aimais beaucoup ne rien faire. Dans cette activité suprême, j’étais presque excellent. Je ne m’ennuyais jamais.  42  31

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Hot Cocoa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Cocoa
Potins : 439
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Jeu 5 Fév - 11:12

avery & sarafyna.
by razorblade kiss.

Je lui avais proposé de passer la soirée ensemble. Je n’avais pas envie d’être seule actuellement. Fallait en profiter, en général, j’appréciais ma solitude, elle me permettait de me concentrer sur ma musique, mes dessins, sur ces petites choses que j’aimais tant. Mais là non,  j’aimais envie d’un peu de compagnie. Et j’appréciais le temps passé avec Avery. « - Pas envie d’être seule ? » . Je fis non de la tête. Nope pas envie. Et oui cela m’arrivait. « Non pas envie d’être seule, bah oui ça m’arrive de ne pas avoir envie de passer une soirée solo ! ». Et donc pour cette soirée mon vœu serait réalisé. « - Alors, si tu veux… Après le footing, Whisky et moi venons manger chez toi ? ça te dit ? » . Et je voyais dans ma tête mon appartement quelque peu en bazar, je n’avais pas pris le temps de ranger en partant. Bah tant pis ! Après tout je m’en fichais. Par contre manger ok ! Mais personne cuisine dans cet appartement, j’ai pas envie de voir tout partir en fumée. « Ça me dit trop ! Mais personne cuisine hein, on est d’accord sur ce point-là ? On ne va pas prendre le risque de foutre le feu ! On commandera quelque chose ! Et donc toi et Whisky serait les bienvenues dans mon appart’ ». Il n’y avait rien de très personnel dans mon appart, pas de photo de famille, pas de photo tout cour de toute façon. Juste mes dessins, mes peintures, mes partitions, mes écrits éparpillées un peu partout. Certain pourrait décrire mon appart de vide. Par contre s’il comptait boire un coup, il faudrait en acheter en cour de route, je ne buvais plus d’alcool, depuis quatre ans. J’avais tellement galéré pour m’en sortir, pour faire que mon petit déjeuné ne se résume plus à un verre de vodka. Que j’avais bannis tout alcool de ma vie. « - On dirait un petit épagneul malheureux quand tu fais cette tête… T’as jamais penser à prendre des coloc’ ? » . Je laissais échapper un petit rire, par rapport à sa remarque sur mon air de petit épagneul malheureux. « Je ressemble à un chien maintenant ? ». Petit sourire amusé. Quand au coloc’, oui j’y avais songé. Souvent, d’une pour aider pour le loyer, ce qui n’était pas négligeable, de deux pour être un peu moins seule. Mais l’idée, au final ne me plaisait guère pour le moment. Peut-être un jour. Mais là non. « Trop chiant les coloc’, je me sentirais pas libre de faire ce que je veux chez moi ! J’aime bien trop être seule parfois ! Mais qui sait peut être qu’un jour je changerais d’avis, mais pour l’instant niets ! ». Je posais mon regard sur lui. Et lui proposait « On y va ? ».



Capitaine de mon âme
Don't tell me that I'm wrong. I've walked that road before. I left you on your own. And please believe them when they say. That it's left for yesterday. And the records that I've played. Please forgive me for all I've done
Revenir en haut Aller en bas

Bloody Mary
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Bloody Mary
Potins : 126
Atterrissage le : 17/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Sam 14 Fév - 11:59

Sarafyna était pétillante, et elle ne cessait de me faire décrocher des sourires. Adorable jeune femme encore innocente, et tout ceci pouvait à peu prés se ressentir dans une petite étincelle qui ne prédominait pas ses jolis yeux ciel.
J’étais tout de même heureux de pouvoir partager la soirée en sa compagnie, et j’espérais que personne n’allait y propager des rumeurs à ce sujet. Les personnes me connaissaient, et ne pensaient pas du tout que je pouvais réellement me lier d’amitié avec une femme… Une relation platonique en soit. BON OK ! C’était assez rare et je comprenais parfois la méfiance de certaines personnes à mon égard, mais j’pouvais peut-être y arriver avec Sarafyna. Après tout, je n’allais pas la violer non plus, il ne fallait pas abuser. J’avais d’autres femmes avec qui je pouvais me permettre une relation au lit, et je ne sautais -presque- pas sur tout ce qui bougeait, non plus. « - Ça me dit trop ! Mais personne cuisine hein, on est d’accord sur ce point-là ? On ne va pas prendre le risque de foutre le feu ! On commandera quelque chose ! Et donc toi et Whisky serait les bienvenues dans mon appart’ » s’enjouait-elle alors que je souriais à sa remarque. Effectivement, valait-il mieux que je ne m’approche pas de la cuisine et apparemment, elle était du même avis. « - Pizza ! » m’écriai-je. Je crois bien que je vénérais clairement l’homme qui avait inventé ce met délicieux qui nous sauvait, mes coloc et moi, d’une famine certaine ! Peut-être devrais-je penser à leur ramener une femme qui sache cuisiner un jour… Je suis sure que Joe sera ravie de voir que l’une de mes copines puissent servir à quelque chose… « - Je ressemble à un chien maintenant ? » Gloups ! Mais non Sara ! Tu ne ressembles pas à un chien, du-moins tu n’es pas une chienne non plus, cela se saurait … « - Euh… Non. Enfin, je crois pas, tu trouves que tu ressembles à un chien toi ? » Moi je parlais de l’expression du visage bon dieu. Les filles, arrêtez de tout prendre au premier degrés, facilitez moi la tâche je suis atteint d’une flamingante aiguë et fulgurante.

« - Trop chiant les coloc’, je me sentirais pas libre de faire ce que je veux chez moi ! J’aime bien trop être seule parfois ! Mais qui sait peut être qu’un jour je changerais d’avis, mais pour l’instant niets ! » Je trouvais cela dommage qu’elle puisse penser cela. J’avais mes colocataires et je faisais ce que je veux, ou presque, parfois je m’attirais les foudres. Et puis, cela me faisait du bien d’être auprès des personnes le soir, pour manger en leur compagnie… Cela m’évitait de penser aux repas que j’avais pu partager avec ma famille avant. « - Chacun son point de vue. » Dis-je pendant que je finissais de manger notre gouter.
Enfin, Sarafyna me proposa à ce que l’on s’en aille. Ce n’est pas que les poissons ne m’intéressaient réellement pas mais ils ne m’intéressaient réellement pas. Et si nous voulions avoir le temps e faire une bonne séance de footing avant que la nuit ne tombe et que nous congelions sur place, c’était le moment. « - Je te suis ! Qu’est-ce que tu préfères ? Que l’on se sépare et j’te rejoins en bas de chez toi, nous courons et ensuite on mange ou tu me rejoins à l’appart’ ? »

hj : désolée du retard <3 ! j’espère me faire pardonner, on clot à ta réponse et on fait le rp où ils mangent direct chez Sara (a) ?






J’aimais beaucoup ne rien faire. Dans cette activité suprême, j’étais presque excellent. Je ne m’ennuyais jamais.  42  31

© TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

Hot Cocoa
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Hot Cocoa
Potins : 439
Atterrissage le : 18/01/2015


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    Sam 14 Fév - 16:08

avery & sarafyna.
by razorblade kiss.

J’étais très contente de passer la soirée avec Avery. Je n’aurais pas aimée passer la soirée seule, vraiment. J’avais envie d’un peu de compagnie, c’était tout normal non. Et j’appréciais la présence d’Avery auprès de moi. Donc un footing pour décrasser un peu mes poumons et mon corps et ensuite reprendre tous les calories perdu en courant en mangeant. Très logique quand même mais c’était tout naturel de faire comme cela. Je lui annonçais qu’on commanderait quelques choses, je n’avais guère envie de voir mon appartement partir en fumée. Certes il n’y avait pas de photos ni rien mais il y avait mes peintures, mes dessins, qui valait toutes les photos du monde. Qui en disait bien plus sur moi que ce que je voulais bien le penser. « - Pizza ! » . Ouiii. Pizza. Cela faisait un moment que je n’avais pas mangé des pizzas. C’est temps si c’était surtout les pattes et la soupe qui essayé au mieux de combler mon petit estomac. « Ouii ! Pizza ! Ça fait longtemps que mon estomac n’a pas goûté la merveilleuse saveur des pizzas ! ». Je sentais qu’on allait vraiment passer une super soirée.
Il me parla ensuite que je ressemblais à un épagneul. Je lui demandais alors si je ressemblais autant à un chien que ça. « - Euh… Non. Enfin, je crois pas, tu trouves que tu ressembles à un chien toi ? » . Je ne pus m’empêcher de rigoler. Et je fis simplement non de la tête avec un sourire amusé. Mais je rigolais avec lui et je voulais juste le taquiner un petit peu.
Quant au coloc, je n’en voulais pas pour le moment. Pour le moment. J’avais bien trop peur de perdre un peu de ma liberté. De ne plus pouvoir être libre de jouer de la guitare à quatre heures du mat si une idée arrive dans ma petite tête. Avoir des photos accrochées partout, étalé la vie sur un mur. Ne plus pouvoir laisser traîner mes dessins et mes peintures. Que l’odeur de la peinture dérange. Mais bon peut être qu’un jour je changerais d’avis qui sait. « - Chacun son point de vue. » . Je hochais la tête positivement complètement d’accord avec lui. Mais je ne rajoutais rien.
Nous avions terminé notre goûté. Nous n’avions donc plus rien à faire ici. Même si je sais qu’Avery n’avait pas apprécié les poissons, il n’en restait pas moins, que j’avais adorée mon après-midi avec lui. Et ce n’était pas finit. Je proposais donc qu’on y aille. « - Je te suis ! Qu’est-ce que tu préfères ? Que l’on se sépare et j’te rejoins en bas de chez toi, nous courons et ensuite on mange ou tu me rejoins à l’appart’ ? » . Je réfléchissais un instant à la meilleure solution pour enfin finir par dire. « Je vais me changer à mon appart’, toi tu vas au tient et tu me rejoins ensuite en bas de chez moi ! Comme ça on court puis après on mange chez moi ! ». Je me levais alors. Je le savais d’accord avec cela. Et ensemble on se dirigea vers la sortie.




hj :pas de soucis ne t'inquiète pas ! 26 tu es tout pardonné ! 26 !! on clos donc là et on fait le rp direct où ils mangent chez Sara oui, on fait comme cela !! 33



Capitaine de mon âme
Don't tell me that I'm wrong. I've walked that road before. I left you on your own. And please believe them when they say. That it's left for yesterday. And the records that I've played. Please forgive me for all I've done
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: SARAFYNA + nage droit d'vant toi    

Revenir en haut Aller en bas
 

SARAFYNA + nage droit d'vant toi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grand ménage de printemps
» Le grand ménage XP et Vista
» [Lag 2 ph 1] comment changer l antibrouillard droit ?
» Activation droit numérique Windows 10
» Problème avec lien: [Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
always gold :: ayr city :: craigie :: Noah Aquarium-